#JustePourDire – n°3 – Tu es une légende !

Il arrive de temps à autre que l’on accorde beaucoup d’attention aux malheurs de ce monde, à ses injustices, à sa violence.

Il arrive de temps à autre que l’on perde confiance dans ce que l’Homme est capable d’entreprendre, dans ce que l’on est personnellement capable d’entreprendre.

Il arrive de temps à autres que l’on se sente comme prisonnier. Retenue dans une cage dont l’injustice, l’égoïsme malsain, l’absence de rêve, les croyances communes et tout ce qui peut nous limiter en sont les barreaux.

Il arrive de temps à autres que l’on choisisse soi-même de s’emprisonner et que l‘on oublie que c’est nous-même qui avons fait ce choix.

 

 

Mais le rêve existe en nous et chacun peut le réaliser, dés lors que l’on porte son attention sur les opportunités qui nous sont offertes de le mettre en application.

Oui, chacun peut réaliser son rêve. Il revient à chacun d’arrêter de fixer les barreaux et de se concentrer sur la clé… elle est à l’intérieur de la cage.

 

Félicitation, quelque chose de grand va arriver dans ta vie

 

Non, les choses ne vont pas pour le mieux.

Tout le monde le sait, inutile de l’ignorer.

 

 

Notre air est irrespirable pour nos poumons.

Notre nourriture est infecte pour notre corps.

Notre civilisation est ignoble envers la terre.

 

 

Les choses ne sont pas telles qu’elles devraient être.

Pire que cela même : les choses sont folles.

 

 

Folles d’être si envahissantes pour notre esprit.

Folle d’être si assourdissantes pour notre cœur.

Folles d’être si punitives envers notre âme.

Folles d’être sélective sur la vie des uns et des autres.

 

 

Si tu ressens cette folie autour de toi, tu te dois de l’écouter en toi.

 

 

Soit furieux.

 

 

Soit furieux car c’est toi-même qui t’inflige ces sensations.

N’en veut pas aux circonstances, elles sont neutres. C’est ton jugement qui les colore.

Soit furieux de laisser ton énergie se faire happer par le négatif environnant.

 

Remercie les circonstances de réveiller en toi ce bruit.

Ce bruit représente le contraste entre la folie du monde et ce qui t’anime profondément.

Ce bruit te montre qu’en toi résonne un système de valeur qui peut t’animer positivement.

 

 

Honore ce qui se cache derrière ce bruit. Tu es un être humain bordel !

Tu n’es pas juste un numéro de série, une statistique, un nom sur un papier.

Tu es un être humain. Ta vie à de la valeur.

 

 

« S’il vous plaît, laissez-moi tranquille. Je suis dans ma bulle. Je me distrais de toute cette inhumanité et de toute cette violence qui crée tant de malheur en moi. Je reste ici, pas question de bouger. »
Ou est la valeur que tu accordes à ta vie ?

 

Honore ce qui se cache derrière ce bruit. Honore tes valeurs. Tu es un être humain, pas un numéro.

 

 

Dirige ta force pour dire…

 

Non ! Je refuse que ce bruit m’envahisse et m’empêche de voir ce qu’il y à de meilleur pour moi et la réalisation de mes envies.

 

Oui ! Je choisi de regarder ailleurs que ce qui semble préoccuper tout le monde dans leur esprit et retiens leur attention.

 

 

Oui ! Ce qui est bon pour moi est ailleurs.

Oui, les merveilles existent et non, les saisir ne fais pas de moi un égoïste malsain.

 

 

Ma vie à de la valeur, autant que celle des autres.

Mais personne d’autre que moi ne peut comprendre ce qui m’anime.

Personne d’autre que moi ne peut comprendre ce qui m’anime.

 

 

Je suis volonté, connaissance, esprit, corps et âme. Mon cœur mérite d’être rempli.

Je fais le choix aujourd’hui d’agir dans ce qui est bon pour moi, selon mon système de valeurs.

 

Je fais le choix aujourd’hui de me découvrir et d’arrêter de me préoccuper de tout ce sur quoi je n’ai aucun contrôle. 

Je choisi de porter mon attention sur les vertus, les valeurs et tout ce qui résonne en moi comme étant beau, authentique et me procure de la joie.

 

Toi aussi tu peux faire ce choix.

 

 

Tu contrôle ce sur quoi tu porte ton attention, tu peux choisir ta vie.

 

Tu es une putain de légende.

Wadek

 

 

Si tu ressens cette folie autour de toi, tu te dois de l’écouter en toi

Nous ne pouvons en vouloir aux circonstances qui réveillent en nous des sensations désagréables. Ces circonstances ne sont pas de notre chef, elles sont hors de notre contrôle.

Nous avons le devoir d’écouter ces sensations en nous qui nous envahissent et semble nous alourdir, nous faire du mal, nous donner la sensation de subir et qui nous amènent à nous dévaluer.

En écoutant ces sensations et en acceptant que cela nous perturbe nous ouvrons la porte à notre système de valeur. Ces valeurs qui nous animent de façon permanente sont nos raisons d’être. Elles sont notre droit à rêver, notre envie d’avancer, de se prononcer, d’agir.

Ces valeurs qui nous animent de façon permanente nous montre comment orienter nos choix pour accéder à une vie qui nous convient profondément. Elles nous garantissent de pouvoir être utile, de contribuer singulièrement à ce monde.

 

Soit furieux car c’est toi-même qui t’inflige ces sensations.

Nous sommes parfois envahies par un monde injuste, rude et dégradant.

Mais il nous est possible de ne pas nous attarder sur celui-ci et de détourner le regard.

Choisir de voir la beauté ou elle se trouve. Choisir de se centrer sur ce qui semble donner vie à nos valeurs humaines.

Il me semble qu’il est à la mode d’être CONTRE et de souhaiter la destruction d’un système qui nous enclave. Mais combien de temps passons nous à être POUR un monde qui réponds aux valeurs humaines et à construire dans ce sens. Combien de temps passons nous à nous assurer que nous respectons notre propre système de valeurs au quotidien ?

Quelle est la quantité d’attention que l’on offre au spectacle de la bêtise humaine et dont notre cœur pourrait profiter pour se remplir de ce que l’humanité à de beau ?

C’est un choix que nous faisons, chaque fois que l’on s’attarde sur les infos du JT.

Cela ne revient pas à ignorer un monde qui ne nous convient pas et ne nous évitera pas de le côtoyer.

Mais simplement, nous choisissons de ne pas accorder d’importance à ce qui nous semble fou afin de garder notre énergie dans l’accomplissement de ce qui nous semble juste.

Partager l'article :
janvier 26, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *