#JustePourDire – n°2 – La volonté de contrôle

Dans ces articles je vous fais simplement part de textes inspirés sur un thème ou plusieurs.

Ils ne sont ni des leçons (j’insiste), ni une critique à proprement parler. Il n’y a rien à comprendre.

#JustPourDire : Une suite de mots inspirés et inspirant qui cherche avant tout à dialoguer avec les émotions.

Débranchez le cerveau, ne vous arrêtez pas dans la lecture, ouvrez votre cœur et votre âme aux résonnances provoqués par ces mots. J’espère qu’ils vous feront le même effet qu’à moi…

Vertige

On contrôle encore nos gestes non ?

En fait c’est ptet bien la seule chose qu’on contrôle, NOS GESTES, NOS PAROLES, NOTRE ATTITUDE.

On ne contrôle pas les autres, pas même nos pensées, surtout pas ce qu’il se passe à l’autre bout du monde comme on aimerait nous le faire croire pour nous faire culpabiliser.

J’vais vous dire ; on contrôle encore nos gestes, nos paroles et notre attitude.

Et puis ce n’est pas parce qu’on ressent de l’INCONFORT à faire ou ne pas faire, à dire ou ne pas dire, à s’affirmer ou se cacher, qu’on doit lâcher ce contrôle, le céder.

Il est inconcevable pour moi de me dire que je cède ce contrôle

Le céder à un conditionnement, une domestication qui ne reflète ni ce que j’ai envie d’accomplir, ni ce que je veux vivre, ni ce qui me fait me sentir réellement vivant avec tout le sens que je mérite.

Et pourtant c’est comme ça au quotidien et il y a bien des choses sur lesquelles on se doit d’ACCEPTER DE NE PAS AVOIR DE CONTRÔLE.

Accepter de ne pas décider de ce qui nous arrive mais DÉCIDER uniquement DE NOS RÉPONSES vis à vis de ce qui nous arrive.

Toutes les situations qui nous arrivent ont une raison d’être.

Elles ont une cause que l’on ne perçoit plus forcément. Mais tout, oui tout ce qui nous arrive, arrive pour une raison.

Et cette raison est toujours la même. C’est celle de l’AMOUR QUE LA VIE NOUS PORTE. Mais pas l’amour des bisounours tout beau tout mignon qui te cageole.

Il s’agit-là d’une FORCE QUI DÉCIDE DE NOUS CONFRONTER à ce qui nous EMMERDE LE PLUS.

Juste pour nous dire : « Regarde l’état dans lequel tu te mets à cause d’une si petite chose sans importance. Rends-toi compte du BLOCAGE QUE TU CHOISI DE VIVRE, du CONTRÔLE QUE TU PERDS sur tes paroles, sur tes actions et sur ton attitude. Regarde comme tu es MANIPULABLE et comme TU T’ÉLOIGNES DE TON PROPRE POUVOIR. »

Alors oui, ça fait UN PEU PERCHÉ, mais j’vais vous dire :

Quand on se dit qu’on a le contrôle de nos gestes, de nos paroles, de notre attitude et qu’on DÉCIDE FERMEMENT que ceux-ci NOUS SERVENT et que l’on REFUSE qu’ils NOUS DESSERVENT.

Quand ON S’ACCORDE CE GENRE DE RESPECT alors on se trouve CONFRONTÉ À SES INCONFORTS, ses limites et ses peurs.

On les vit on les ressent et c’est alors que LE CHOIX NOUS INCOMBE DE PRENDRE LE CONTRÔLE de notre vie ou de se laisser STAGNER DANS UN CONFORT DÉNUÉ DE SENS et continuer de s’interroger sur le sens de la vie.

Présent

Aussi ne voyez-vous pas que ce sont les inconforts qui sont votre salut

Votre voie, votre mission de vie et qui sont LA SEULE CHOSE qui puisse réellement DONNER UN SENS À VOTRE VIE.

Libre à vous d’ADOPTER L’ATTITUDE qu’il vous scié FACE À CES INCONFORTS : soyez élégant, performant, aimant, prévenant envers vous, ou encore déterminé, joyeux, artiste ou sérieux face à la vie.

Tant que vous cherchez à INTÉGRER que CET INCONFORTS vous EST PROPRE, qu’il PREND RACINE dans VOTRE PASSÉ mais qu’il est désormais un RÉFLEXE OBSOLÈTE.

En apparté

N’oubliez jamais le ridicule de la situation, celui d’un enfant gâté qui fait tout un monde pour une chose qu’il ne peut pas avoir ou pour une chose qu’il veut.

Les émotions, sensations, pensées, tracas, bref le drame est bien réel car il est vécu. Mais il est réel uniquement pour lui qui n’ouvre pas les yeux sur l’immensité de la vie et sur la petitesse de son être et de son envie.

Le drame que vous vivez, que vous ressentez…

Ce drame est UNE ALERTE qu’il est temps de reprendre le contrôle de vos gestes et de vos paroles car vous vous êtes enfermé dans un monde qui n’est pas réel : un monde de BESOINS INSATISFAITS, de RESSOURCES LIMITÉS, de FAUSSES PRIORITÉS, de CROYANCES LIMITANTES.

Choix

En fait, en cédant ce contrôle VOUS VOUS REFUSEZ à un monde de liberté, d’abondance de joie.

Vous refusez cet OUVERTURE à PLUS DE LIBERTÉ.

Vous refusez d’aller CHERCHER ce qui VOUS APPARTIENT.

Vous refusez d’AGIR ou de PARLER en SUIVANT CE QUE VOUS AVEZ DE MEILLEUR.

Vous refusez de VIVRE CET INCONFORT PRÉSENT, vous fuyez dans l’avenir ou le passé.

Chaque fois que vos ACTIONS et vos PAROLES AUTOMATIQUES desservent ce que vous avez d’authentique, CE QUE VOUS AVEZ DE VRAI

Vous refusez de CROIRE EN VOUS, de vous accorder la CONFIANCE nécessaire, de RESTER PRÉSENT À CET INCONFORT, de vous CONFRONTER À CE QUE LA VIE VOUS OFFRE.

VOUS N’AVEZ PAS DE CONTRÔLE EN DEHORS DE VOTRE CERCLE D’NFLUENCE

VOUS N’AVEZ PAS DE CONTRÔLE SUR CE QUI VOUS ARRIVE

VOUS AVEZ LE CONTRÔLE SUR LA RÉPONSE QUE VOUS DONNEZ

VOUS AVEZ LA POSSIBILITÉ d’ACCEPTER LA VIE

VOUS AVEZ LA POSSIBILITÉ d’INTÉGRER VOS LIMITES

VOUS AVEZ LA POSSIBILITÉ DE TROUVER UN SENS À VOS ACTIONS ET À VOS PAROLES.

UN SENS QUE VOUS CHOISSISSEZ EN FONCTION DE CE QUE VOUS AVEZ DE VRAI.

EN FONCTION DE CE QUE VOUS VOULEZ VOIR APPARAÎTRE DANS VOTRE VIE.

EN FONCTION DE CE QUI VOUS FAIT VIBRER.

EN ACCEPTANT VOS INCONFORTS

EN Y RESTANT PRÉSENT

EN OUBLIANT LE PASSÉ OU LE FUTUR

EN CHOISSISANT MAINTENANT LA RÉPONSE QUE VOUS Y DONNEZ

EN CONTRÔLANT MAINTENANT VOS GESTES ET VOS PAROLES

VOUS CHOISISSEZ VOTRE VIE

VOUS LUI DONNEZ UN SENS

VOUS DEVENEZ VOUS-MEME

HONNÊTETÉ, HUMILITÉ, HUMOUR

VOUS AVEZ LE CONTRÔLE

ET VOUS ÊTES PRÊT

À ACCEPTER CE QUE VOUS NE CONTRÔLEZ PAS

HONNÊTETÉ, HUMILITÉ, HUMOUR

Changement

Et vous… à quels moments perdez-vous ce contrôle ?

A quels moments cédez-vous ce contrôle à un vieux réflex qui vous dessers ?

Quelles sont ces réflexes automatiques dont vous voulez vous débarrasser ?

Quel est le sens que vous pouvez donner à votre vie si vous acceptez d’y faire face avec honnêteté, humilité et humour ?

Partager l'article :
  •  
  •  
janvier 11, 2019

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *